Test de Snooor, dispositif anti-ronflement

Test de Snooor, dispositif anti-ronflement

Vous vivez avec un ronfleur ou vous l'êtes vous-même ? Rassurez-vous, plus de 40% des français déclarent avoir des problèmes de ronflements. Un soucis souvent peu pris en compte et qui pourtant est très important. Le docteur Safwan Badr, président de l’académie américaine de la médecine du sommeil, décrit le ronflement comme le signe d'un soucis de respiration. Et pour celui ou celle qui partage le lit du ronfleur, c'est clairement un enjeu de taille pour profiter de nuits moins bruyantes. De nombreuses solutions sont proposées, plus ou moins efficaces selon les testeurs.

Pour trouver la solution la plus adaptée, il faut comprendre l'origine de son ronflement. Pour la plupart des personnes, cela est dû à une mauvaise position et donc à un rétrécissement du passage au fond de la gorge. Snooor est un petit appareil qui vous aidera à stopper ou diminuer fortement vos ronflements. Plutôt que de s'attaquer directement au bruit de ronflement, Snooor prend le problème plus en amont et vous propose de modifier votre position pendant la nuit pour le fameux rétrécissement de la gorge à l'origine du ronflement. 

 

Le test

Snooor se présente comme une petit appareil qui tient dans la paume de la main, très léger. Il est accompagné d'un set de 32 stickers, qui servent à fixer Snooor sur le front, comme indiqué sur la notice. Pas d'actions préalables, pas d'application, pas de rechargement, j'ai donc simplement collé Snooor sur mon front et je me suis endormie.

Je pensais que la présence de cet appareil allait me poser des soucis pour m'endormir, mais cela n'a pas du tout été le cas. J'ai donc passé une nuit comme les autres et j'ai attendu le lendemain matin pour connaître le verdict de celui qui subit mes ronflements ! 

En ce qui me concerne, je serais incapable de dire si j'ai plus ou moins ronflé que d'habitude, c'est donc mon petit ami qui a réellement testé l'efficacité de ce dispositif anti-ronflement. La première nuit, il n'a remarqué aucune différence. Il a fallu attendre une bonne semaine avant que mes ronflements ne se fassent plus discrets. Pour ma part, même après 2 semaines d'utilisation, cela n'a pas stoppé totalement mes ronflements, mais il est clair qu'on remarque une réelle diminution de ces nuisances sonores ! En tout cas, mon compagnon est plus que ravi et il peut enfin dormir en paix.

Envie de tester Snooor à votre tour ? Profitez de 5% de réduction avec le code promotionnel SNOOOR2019 en cliquant ici.

Article précédent Nos meilleures idées pour affronter la canicule
Article suivant Test de Meater+, sonde de cuisson intelligente

Laissez un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par la modération du site avant d'apparaître

Champs requis